jeudi 28 janvier 2010

Bûche de noël... en janvier !

Oui, oui, je sais... nous sommes en janvier, et ce n'est plus vraiment d'actualité ! Mais, bon, comme elle me l'a demandé si gentiment ce matin, je veux bien partager MA recette avec elle...
(P.S. : c'est une recette très facile que l'on peut faire avec les enfants. Ils adoooorent !)
Pour réaliser une délicieuse, et mortelle, bûche de noël, il faut :
250 g. de mascarpone (mais moi j'en mets toujours plus !)
250 g. de crème de marron (type Clément-Faugier)
100 g. de sucre glace
100 g. de beurre mou
6 marrons glacés
Pour le biscuit :
5 oeufs
140 g. de sucre
100 g. de farine
40 g. de Maïzena
20 g. de beurre fondu + 1 noix
Pour le sirop :
10 cl. de sirop de canne
4 c. à soupe de rhum (pour les enfants, on rajoutera un peu de jus d'orange. Et pour maman, un p'tit punch au passage !)
Allumez le four th. 7/8 (220°) et tapissez la plaque du four avec une feuille de papier sulfurisé beurrée.
Séparez les jaunes d'oeufs des blancs. Mettez les jaunes dans une jatte avec le sucre et fouettez jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Ajoutez la farine et la Maïzena en les tamisant, puis battez les blancs en neige ferme et mélangez-les délicatement aux jaunes, en soulevant la préparation et en ajoutant en même temps le beurre fondu.
Etalez la pâte sur le papier sulfurisé en lissant la surface avec une spatule afin qu'elle soit régulière. Faites cuire le biscuit pendant 8 à 10 minutes.
Préparez un torchon propre, humidifié, et mettez-le à plat sur le plan de travail.
Lorsque le biscuit est prêt, déposez-le sur le torchon, puis roulez-le aussitôt sur lui-même pour lui donner sa forme.
Mélangez, au robot ou au fouet, le mascarpone, la crème de marrons, le sucre glace et le beurre mou.
Ajoutez 3 marrons glacés émiettés et placez le mélange dans le congélateur quelques instants pour le raffermir.
Démoulez le biscuit, badigeonnez-le du sirop de canne mélangé au rhum, étalez la crème dessus, roulez le biscuit à nouveau et enroulez-le dans une grande feuille de papier sulfurisé en srrant relativement. Si un peu de crème s'échappe des côtés (c'est quasi systématique !), pas d'inquiétude (ouffff !), les extrémités seront recoupées au moment de servir.
Placez la bûche au frais jusqu'au lendemain.
Pour la déco : Si on est une mère parfaite, on fait un glaçage "maison", et si on est un peu fainéante, comme moi, on commande du "white icing" sur le site de l'épicerie américaine (moins de 3 euros le paquet) et, ainsi, on obtient un MA-GNI-FI-QUE glaçage blanc à la Dallas (JR en moins) !!!!!
Après, on peut décorer avec des morceaux de marrons, des biches, des nains, des sapins, des skieurs, Shrek, des perles argentées, un chasse-neige miniature...
Allez, S., bonne bûche de noël de janvier !

6 commentaires:

miso a dit…

allez, je me la note, bien que les dîners de noyel, je crois que je vais passer mon tour pour 2010 :)

chubi & ti a dit…

@ Miso : chat échaudé...
Allez, une 'tite bûchinette pour la St Valentin, c'est sympa aussi ;)

lovepics a dit…

ah, la st valentin, L'OCCASION parfaite que je cherchais secrètement en lisant ta recette :-)

lovepics a dit…

t'es de nouveau plus là du tout!!!

單存 a dit…

閱讀您的BLOG文章,真是件快樂的事!!.........................

香蕉哥哥 a dit…

very popular to u! ........................................